Épeires fougères

Neoscona adianta (Walckenaer, 1802)

Classe : Arachnida Ordre : Araneae Famille : Araneidae Genre : Neoscona
Chargement...

  • 425
    observations

  • 37
    communes

  • 30
    observateurs

  • Première observation
    2009

  • Dernière observation
    2024
Amirat Jonathan - Bareyre Thomas - Barthélemy Eric - Brook Shamgar - Coquis Antoine - Corentin Yves - Coulet Bruno - Fabrice Jullien - Falke Claude - Galli Martin - Gasperini Maurice Annie - Grimaud Sylvain - Höhener Patrick - Jouvenez Gaëtan - Leblanc Olivier - Lecourtier Florent - Louvel Thiery - Mainguy Gaell - Marie Jean Pierre - Mas Mathilde - Maxence - Mollard Vincent - Patroni Gilbert - Paumier Jean-marc - Pelissier Robert - Raphaël - Spinner Louis - Thevenin Simon - Tournieux Damien - Weimer Robert

Informations espèce

Distribution mondiale

Europe, excepté le Nord, Bassin méditerranéen, Asie du Nord

Caractères distinctifs, espèces

Taille - femelle : 6-10 mm, mâle : 5-7 mm.

Chez ces Epeires, le dos de l’abdomen présente un dessin sinueux constitué de deux séries de larges taches blanches. Le céphalothorax est clair avec une bande médiane sombre et deux autres latérales. Il y a trois espèces en France dans le genre, les deux autres sont plutôt méridionales, les pièces génitales sont indispensables pour séparer N. adianta de N. byzanthina. On pourrait confondre l’espèce avec celles du genre Aculepeira, notamment A. ceropegia que l’on trouve aussi en plaine. Mais dans le genre Aculepeira les taches blanches abdominales sont réunies et la taille est supérieure.

Milieux colonisés

Elle colonise des milieux ouverts, ensoleillés : prairies, landes, dunes. Sa toile est tissée dans la végétation basse.

Chasse

Sa toile est assez petite, parfois avec un centre encombré de soie. Elle chasse le jour, souvent abritée dans une retraite en forme de dôme qu’elle tisse à proximité de la toile. Le piège est tissé assez près du sol, entre les touffes de végétation.

Développement, cycle

Les mâles sont observés de mai à août, les femelles plus tardivement de juin à octobre. Le cycle est annuel.

Le cocon, très allongé, est suspendu par la femelle dans sa retraite. La ponte passe l'hiver et les jeunes ne sortent du cocon qu’en avril-mai, ce qui laisse présager une diapause embryonnaire.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Aranea adianta Walckenaer, 1802 | Araneus adiantus Walckenaer | Neoscona triangulatus Franganillo, 1913

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles