Écaille chinée (L')

Euplagia quadripunctaria (Poda, 1761)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Erebidae Sous-Famille : Arctiinae Tribu : Arctiini Genre : Euplagia
Chargement...

  • 224
    observations

  • 39
    communes

  • 54
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2023
Agnes Claude - Barthélemy Eric - Besson Florent - Blanchon Yoann - Blasco André - Bovio Loïc - Caborderie Lucie - Cabrera Cédric - Cartalade Damien - Caucal Gabriel - Chanel Sorlin - Charles Ophélie - Coste Manon - Crouzet Nicolas - Desprez Jean-marin - Du Plessix Hubert - Dubois Stéphan - Durret Cassandra - Falke Claude - Fouchard Marion - Frey Fanny - Fuento Nicolas - Genevois Didier - Giraud Gaëlle - Goetz Marie - Gourmand Camille - Guerard Marie - Höhener Patrick - Jardin Jean-luc - Jaubert Marie - Jaussaud Eve Et Marc - Leblanc Olivier - Louvel Thiery - Mathieu Suzanne - Menoux Jack - Mollard Vincent - Monmont Corentin - Muguet Richard - Muryn Pascal - Nougaret Jean-marie - Patroni Gilbert - Paumier Jean-marc - Pelissier Robert - Pouteil-noble Sylvain - Péron Virginie - Reglade Michel Antoine - Renoux André - Roguet Véronique - Ronne Charlotte - Thevenin Simon - Tymrakiewicz Aurelie - Villete Thierry - Weimer Robert - Zimberlin Pierre

Informations espèce

Taille/poids :

Longueur de l'aile antérieure : 21-29 mm.

Diagnose :

Le dessus des ailes antérieures est vert noir à reflets métalliques avec des bandes jaunes transversales. Le dessus des ailes postérieures, que l'on aperçoit parfois lorsque l'adulte est posé, est généralement rouge vermillon avec des taches noires. Il existe une forme jaune qui se rencontre principalement dans l'ouest de la France.

Détermination :

L'adulte est simple à reconnaître.

Période d’observation :

Les adultes peuvent être observés de fin juin à fin août.

Biologie-éthologie :

Cette espèce a une génération par an. Au printemps, les chenilles hivernantes achèvent leur développement. Elles sont polyphages sur de nombreuses plantes herbacées ou ligneuses. La chrysalide est localisée dans une fine toile de soie blanche au pied de la végétation. Les adultes ont une activité diurne et nocturne. Ils se reposent fréquemment dans les endroits frais et semblent butiner préférentiellement les fleurs de l'Eupatoire à feuilles de chanvre. Les œufs sont déposés par plaque sur le dessous des feuilles de la plante hôte.

Biogéographique et écologie :

La répartition de l'espèce couvre l'ensemble de l'Eurasie tempérée, l'Afrique du Nord et l'Asie Mineure. C'est une espèce commune notamment dans les zones rudérales. Les adultes sont observés jusqu'à 2 200 m d'altitude.

D'après :

Bensettiti F. & Gaudillat V. (coord.), 2002. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 7 - Espèces animales. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 353 p.

Marmet, P. 2005. Arctiidae - Ecailles. In: Pro Natura - Ligue suisse pour la protection de la nature [Ed] Les Papillons et leurs biotopes. Espèces. Dangers qui les menacent. Protection. Tome 3 Egg. 581-744.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Callimorpha hera (Linnaeus, 1767) | Callimorpha quadripunctaria (Poda, 1761) | Phalaena quadripunctaria Poda, 1761

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles