Fluoré (Le)

Colias alfacariensis Ribbe, 1905

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Pieridae Sous-Famille : Coliadinae Genre : Colias
Chargement...

  • 434
    observations

  • 61
    communes

  • 76
    observateurs

  • Première observation
    2008

  • Dernière observation
    2024
Adrian Cathy - Andrieux Argirakis Jean - Barthélemy Eric - Bellon Candy - Berthet François - Bianco Marie-antoinette - Blasco André - Boca François - Bollengier Bart - Bosquet Jean-claude - Boujat Gérard - Boyer Gilles - Brook Shamgar - Caborderie Lucie - Chevallier Laurent - Cojan Bénédicte - Corentin Yves - Coulet Bruno - D'accunto Andrea - Darmuzey Thierry - Darrey Sylvain - Dechery Guillem - Degraeve Thomas - Delorme (rognes) Christine - Delorme Christine - Dupraz Franck - Falke Claude - Fleury Sylvain - Fouchard Marion - Gasperini Maurice Annie - Gendrot Micaël - Georgeault Eric - Gilbon Paul - Huet-alegre Elsa - Höhener Patrick - Jackson Christopher - Johanet Aurélie - Jouvenez Gaëtan - Lamotte Camille - Larguier Julie - Laurence Frédéric - Laurent Thierry - Legrand Aymeric - Leroy Étienne - Lescoche Françoise - Louvel Thiery - Magnier Matthias - March Dylan - Martin Claire - Meissonnier Patrice - Menu Marion - Morel Stéphanie - Mroczko Cédric - Müller Emilie - Nicolle Xavier - Normand Jean-françois - Olivier Jonquet - Ottevaere Sébastien - Outrey Benoit - Pelissier Robert - Perez Florine - Peronnet Nils - Perrin William - Ponthieux Yann - Quénot Sarah-eléonore - Raffin Joanna - Roguet Titouan - Roguet Véronique - Rouschmeyer Laurent - Salvarelli Benjamin - Schont André - Tardy Marielle - Thomazeau Yves - Tomei Nicolas - Toubert Jean - Vandaele Lou

Informations espèce

Taille :

Adulte : 35 - 45 mm

Diagnose :

Le mâle est jaune fluorescent avec une bande noire à l’apex de l’aile antérieure et une tache discoïdale orange sur l’aile postérieure. Le dessous des ailes postérieures présente une tache blanche en forme de 8 cernée de rose. La femelle est de couleur blanc craie. La chenille est vert turquoise avec quatre lignes jaunes et quatre rangées de points noirs.

Détermination :

La détermination des adultes de cette espèce est délicate.

Espèces proches :

La distinction avec le Soufré (Colias hyale) est difficile au stade adulte. La détermination des chenilles est plus fiable.

Période d’observation :

L’adulte est visible d’avril à octobre.

Biologie-éthologie :

Le fluoré réalise entre une à trois générations par an selon le climat. Les chenilles se nourrissent exclusivement des feuilles d’Hippocrépis à toupet bien que certaines populations se développent localement sur l’Hippocrépis glauque, la Coronille bigarrée et l’Anthyllis de Gérard. Les femelles posent les œufs un par un sur le dessus ou le dessous des feuilles de la plante hôte.

Biogéographie et écologie :

Le fluoré est une espèce eurasiatique présente de la péninsule ibérique à la chine. En Europe centrale et méridionale, elle se rencontre de préférence dans les pelouses sèches calcicoles, mais elle fréquente également les prairies humides et les champs de Trèfle et de Luzerne. Elle se reproduit du niveau de la mer jusqu’à 2°400 m d’altitude.

D’après

Bellmann, H. (trad. Luquet, G.), 2013. Quel est donc ce papillon ? Les guides Nathan. Paris. 449 p.

Doux Y., Gibeaux C., 2007. Les papillons de jour d’Île-de-France et de l’Oise. Biotope, Mèze. Muséum national d’Histoire naturelle, Paris. 288 p.

Lafranchis, T., Jutzeler, D., Guilloson, J.-Y., Kan, P., Kan, B. 2015. La vie des papillons. Editions Diatheo. Montpellier. 751 pp.

Lafranchis, T. 2016. Papillons de France. Editions Diatheo. Montpellier. 351 pp.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Colias alfacariensis alfacariensis Ribbe, 1905 | Colias alfacariensis calida Verity, 1916 | Colias australis Verity, 1911 | Colias hyale auct. non (Linnaeus, 1758) | Colias hyale alfacariensis Ribbe, 1905 | Colias hyale australis Verhoeff, 1911 | Colias hyale calida Verity, 1916

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles