Gonocerus insidiator (Fabricius, 1787)

Classe : Hexapoda Ordre : Hemiptera Famille : Coreidae Genre : Gonocerus
Chargement...

  • 206
    observations

  • 15
    communes

  • 9
    observateurs

  • Première observation
    2019

  • Dernière observation
    2024
Brook Shamgar - Devaud Jean François - Filloleau Ludovic - Gasperini Maurice Annie - Leblanc Olivier - Louvel Thiery - Lpo Paca (archives) - Souret Luc - Wauthier Morgane

Informations espèce

Taille :

11 – 14 mm

Diagnose :

Grande punaise allongée et cylindrique, face dorsale rougeâtre contrastant avec la face ventrale, les pattes et les bords de l’abdomen qui sont jaunes. Tête quadrangulaire, plus courte que le pronotum, avec un sillon longitudinal, espace entre les yeux plus court que le bord postérieur du pronotum qui est droit. Antennes de 4 articles rougeâtres sans tubercules pointus à leur base. Angles huméraux très pointus, pointes relevées vers le haut, bords antéro-latéraux concaves. Abdomen étroit. Fémurs non dentés.

Détermination :

Moyennement difficile.

Espèces proches :

Proche de Gonocerus acuteangulatus et G. juniperi, mais les angles en pointe acérée, et sa couleur rouge dorsale et jaune ventrale, la distingue. Plinachtus imitator une espèce méditerranéenne absente en France est proche, mais elle a les pointes humérales dirigées vers l’avant et 2 traits noirs longitudinaux sur la tête.

Période d’observation :

Avril à octobre avec un pic d’observations en août.

Biologie-éthologie :

Espèce arboricole observée surtout sur arbousier commun (Ericaceae), et sur les chênes (Fagaceae), cistes (Cistaceae), pistachiers (Anacardiaceae), daphné camélée (Thymelaeaceae), lavande papillon et phlomis (Lamiaceae). Les adultes hivernent dans les débris végétaux, pondent sur les plantes dès la fin mai, les adultes de la nouvelle génération apparaissent mi-août et rejoignent leur site d’hivernation en octobre.

Biogéographie et écologie :

Espèce méditerranéo-atlantique vivant près des côtes des pays méditerranéens jusqu’en Turquie. On la rencontre sur la façade atlantique de la péninsule ibérique au sud-ouest de la France. Dans les milieux chauds et secs : garrigues, bords des chemins, friches à arbustes vivaces, dunes.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Pas de synonymes pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles