Anthophile pourprée (L')

Eublemma ostrina (Hübner, 1808)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Erebidae Sous-Famille : Boletobiinae Tribu : Eublemmini Genre : Eublemma
Chargement...

  • 94
    observations

  • 10
    communes

  • 10
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2024
Blasco André - Brook Shamgar - Debono-bracco Emy - Gasperini Maurice Annie - Le Bert Robin - Lecourtier Florent - Louvel Thiery - Raimondi Enzo - Robles Eliot - Van Der Yeught Alexandre

Informations espèce

Taille/poids :

Envergure : 16 - 24 mm.

Diagnose :

Espèce dont les tonalités sont très variables d'un individu à l'autre. En général, la couleur de fond de l'aile antérieure est jaune pâle, un peu ocre, avec dans l'aire postdiscale une suffusion rose violacé et des taches brunes ; l'aire marginale est bordée vers l'intérieur de l'aile par une ligne dentée irrégulière de couleur jaune clair ; des stries basales brun noir sont présentes, celle qui est centrale étant la mieux marquée. Recto de l'aile postérieure jaune à brun gris, selon les papillons et leur sexe.

Détermination :

L'adulte est assez facile de détermination.

Espèces proches :

En France métropolitaine, bien qu'assez caractéristique, l'espèce peut être confondue avec d'autres espèces du genre Eublemma, si l'on ne la détermine pas avec attention.

Période d’observation :

Les adultes s'observent d'avril à octobre.

Biologie-éthologie :

Cette espèce a plusieurs générations par an. L'adulte est actif de jour comme de nuit. Les plantes hôtes de la chenille sont des espèces d'Asteraceae, Carlina spp., Cardus spp., Helichrysum spp., etc.

Biogéographique et écologie :

Méditerranéo-asiatique, l'Anthophile pourprée est présente dans la majorité des pays d’Europe méridionale, de l'Espagne à la Grèce mais aussi en Afrique du Nord, en Asie Mineure, en Transcaucasie jusqu'en Asie centrale (Afghanistan). On notera que les observations plus au nord de l'Europe sont pour la plupart liées à des migrations occasionnelles (Angleterre, Irlande, Pays-bas, etc.). Xéro-thermophile, cette espèce affectionne les pelouses rases rocailleuses et les friches. En France métropolitaine, elle est essentiellement présente à l'étage collinéen, mais elle peut être observée à de plus hautes altitudes dans les massifs montagneux du sud.

D'après :

Fibiger M., Ronkay L., Yela J-L. & Zilli A., 2010.  Rivulinae - Phytometrinae, and Micronoctuidae, including suplement to Noctuidae Europaeae vol 1-11. Noctuidae Europaeae. Entomological Press Soro, Danemark, volume 12, 451 pp.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Micra ostrina (Hübner, 1808) | Noctua ostrina Hübner, 1808 | Thalpochares ostrina (Hübner, 1808)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles