Chouette effraie

Tyto alba (Scopoli, 1769)

Classe : Aves Ordre : Strigiformes Famille : Tytonidae Genre : Tyto
Chargement...

  • 910
    observations

  • 50
    communes

  • 226
    observateurs

  • Première observation
    1975

  • Dernière observation
    2024
Adlam Paul - Agnes Claude - Aguettant Laurent - Amaury Arnaud - Amv (archives) - Anonyme - Ariey-jouglard Olivier - Artières Antoine - Azens Jean-françois - Bastien Arnaud - Battais Magali - Baudrin Mathis - Bayle Patrick - Beck Nicolas - Bel Jacques - Bellan Martin - Berthelot Clément - Bessède Philippe - Birard Julien - Biron Nicolas - Bizet Daniel - Blanchon Thomas - Blasco André - Boch Morgan - Bollengier Bart - Bollet-dugoul Luka - Bompar Jean-michel - Bonnet Timothee - Boswarthick Ryan - Bottega Michele - Boumaza Beya - Bourgarel Mathieu - Bourgeois Marie - Bouzendorf François - Boyer Pierre - Brillaud Christophe - Brun Luc - Burst Francis - Béasse Siméon - Carré Michèle - Carta Enrico - Caucal Gabriel - Cezard Joris - Chaillou Anthony - Chapuis Sylvain - Chevallier Laurent - Cohez Damien - Corail Marc - Corbeau Alexandre - Crochet Pierre-andré - Crocq Claude - Crégu Alexandre - Dagonet Thomas - Dallard Roland - Damian Sophie - Darmuzey Thierry - Daudel Jean-christophe - David Jean - David Loïc - De Ferrière Paul - Delannoy Jean - Delecray Francis - Deliry Cyrille - Della Toffola Mauro - Delorme (rognes) Christine - Delvoye Geneviève - Desprez Jean-marin - Devoucoux Pierrick - Dhermain Frank - Doniol-valcroze Paul - Dubois Lydie Et Pascal - Dubois Stéphan - Duborper Émilien - Dubouloz Mireille - Ducos Élie - Dufour Paul - Dupraz Franck - Durand Guy - Durand Sebastien - Déideri Josiane - Falque Valérie - Faure Antony - Fleury Sylvain - Flitti Amine - Fonters Rémi - Foucqueteau Christian - Fougeroux Alain - Foulquier Pierre - Franc Emmanuel - Frey Fanny - Gagliardone Matteo - Gailly Virginie - Galewski Thomas - Gauthier-clerc Michel - Giffon Pierre - Grimal François - Guitard Jean-jacques - Gunther Michel - Güntert Marcel - Hallot Vincent - Henriquet Sylvain - Hervas Joseph - Hilaire Samuel - Huguet Eliott - Jean Mathieu - Joannès Gérard - Johanet Aurélie - Jonard Aymeric - Joris Antoine - Jourdain Thibault - Jouvenez Gaëtan - Juniot Baptiste - Junker Kilian - Kabouche Benjamin - Kayser Yves - Klejnowski Daphné - Knaus Peter - Lafon Jessica - Landru Grégorie - Langlois Lorraine - Laouadi Célia - Laporte (a Fusionner) Olivier - Laurent Thierry - Lautier Alexandre - Le Bournot Mélanie - Le Martelot Céline - Leblanc Olivier - Ledauphin Stéphane - Legendre François - Legrand Christophe - Louvel Thiery - Lpo Paca (archives) - Lpo Paca Crsfs - Lucas Jérémie - Mallet Pierre - Mansart Agnès Et Philippe (†) - Marchas Anaël - Marguerat Dimitri - Marie-louise-henriette Kévin - Marques David - Massal Bruno - Massez Grégoire - Massin Yves - Maurin Pablo - Mazenauer Julien - Migaud Pierre - Miller Elvin - Millon Alexandre - Miro Camille - Mollard Vincent - Monchaux Geoffrey - Montegu Camille - Moulin Nicolas - Mourier David - Muger Nathanaëlle - Mézier Justine - Müller Emilie - Negraud Morane - Niermont Jean Pierre - Nys Benjamin - Olioso Georges - Oubrier Hervé - Palmas Laura - Palomares Vincent - Panisse Clement - Paoli Jerome - Pappalardo Clément - Patmore Richard - Patouillard Florian - Paumier Jean-marc - Pelissier Robert - Pellegrin Agnès - Pilard Philippe - Pin Christophe - Plana Baptiste - Poher Perrine - Poher Yoann - Ponthieux Yann - Poumarat Martine Et François - Prache Anne - Rapicault Fabrice - Reboul Antoine - Reglade Michel Antoine - Renoux André - Revillon Alexis - Rigaux Pierre - Riols Romain - Rivet Sylvain - Riviere Elisabeth Et Philippe - Roguet Titouan - Rossini Gérard - Roussel Thomas - Roux Alexandre - Réglade Michel Antoine - Rémi - Sabran Cyrille - Salen-hermand Frédéric - Salvarelli Benjamin - Schmid Adrian - Schnetzer Pascale - Schraml Erich - Seguin Chantal - Serie Marie-george - Sighele Maurizio - Smit Yann - Soldi Olivier - Séchaud Robin - Talhoët Samuel - Taïb-fonters Monique - Tillo Stéphan - Tixier-inrep Danièle - Touzé Hugo - Uriot Sylvain - Valentin Sébastien - Valfiorito Rudy - Vallejo Livia - Van Der Yeught Alexandre - Villete Thierry - Viricel Gilles - Virondeau Anthony - Vollot Benjamin - Vuillermet Vincent - Wojciechowski Stéphanie - Zabardi Yves - Zechner Lisbeth - Zucchetti Elan Federico

Informations espèce

Longueur : environ 34 cm (mâles et femelles identiques), envergure moyenne : 90 à 98 cm, poids : 290 à 340 g pour les mâles et 310 à 370 g pour les femelles.

La Chouette effraie possède un plumage assez clair. Le dessus est gris ponctué de fines tâches noires et blanches et le dessous est brun-jaune constellé de petites tâches brun-foncé ou blanc. Les longues pattes sont emplumées mais le plumage se raréfie à proximité des doigts. La Chouette effraie se caractérise par un masque facial pâle en forme de cœur qui permet de la différencier facilement des autres chouettes.

La Chouette effraie est essentiellement nocturne. L'activité de chasse semble intense surtout en début de nuit (dès 1h après le coucher du soleil), s'interrompant par une période de repos au cœur de la nuit, pour reprendre avant l'aube. En période de nourrissage des jeunes, cet oiseau peut commencer à chasser de jour.

La Chouette effraie est un oiseau sédentaire et les adultes sont fidèles à leur domaine vital. Cependant, certains individus pratiquent une migration sur plusieurs centaines voire plusieurs milliers de kilomètres. C’est un oiseau essentiellement solitaire : chaque individu possède des reposoirs attitrés et évite en général tout contact avec ses congénères sauf en période d’appariement et de ponte. En période de reproduction, la territorialité est particulièrement importante.

La Chouette effraie est marquée par une forte fécondité : un couple peut produire jusqu’à 6 jeunes par an notamment lorsqu’il effectue deux nichées ce qui est assez fréquent. Par ailleurs, la polygamie est possible, notamment la polygynie. A l’âge de 40 à 45 jours, les jeunes quittent le nid. Bien que non volants, ils peuvent réaliser de grands bonds et les parents continuent de les nourrir. A trois mois, à l’automne, ils dispersent à environ à 10 km (distances sensiblement identiques entre mâles et femelles).

C’est une espèce très agile. Elle chasse surtout en vol, par vol battu entrecoupé de vol plané, à environ 1 m à 4 m du sol. La Chouette effraie se nourrit principalement de rongeurs et plus précisément de Campagnol des champs. De manière anecdotique elle peut aussi prélever des oiseaux et des batraciens. Ses pelotes de réjection sont ventrues aux extrémités et mesurent en moyenne 41 mm de long et 26 mm de diamètre. Elles se distinguent de celles des autres rapaces par leur aspect laqué, lisse et noirâtre.

La Chouette effraie est fortement influencée par le climat. Elle ne peut constituer de fortes réserves de graisses et est donc très sensible aux rigueurs de l’hiver et aux forts enneigements. Par conséquent, l’espèce est présente essentiellement en plaine. Ses effectifs peuvent diminuer très fortement en hiver et son succès de reproduction connaît des fluctuations de 1 à 10.

La Chouette effraie occupe les bocages, les zones de cultures avec bosquets friches et vergers, les petits villages. Elle niche dans des cavités rocheuses, trous d’arbres ou bâtiments (notamment clochers d’église, combles, granges) et nécessite la présence de zones ouvertes pour sa chasse. La taille du domaine vital varie au cours d’une année et dépend aussi de la quantité de proies et de sites de nidification. On compte entre 90 ha et 136 ha pendant la période de reproduction et entre 363 ha et 465 ha après l’élevage des jeunes jusqu’à la fin novembre.

Manifestation vocale : Voix très différente des autres rapaces nocturnes allant de cri déchirant à des chuintements ronflants. Chant territorial composé d’appels stridents, déchirants et traînants, chruuuhiii, qui vont en s’amplifiant.

Pour en savoir plus : MEBS T. & SCHERZINGER W. (2006). Rapaces nocturnes de France et d’Europe. Les encyclopédies du naturaliste. Éditions Delachaux & Niestlé. 398 pages.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Strix alba Scopoli, 1769 | Tyto alba alba (Scopoli, 1769) | Tyto alba ernesti (Kleinschmidt, 1901)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles