Bruant jaune

Emberiza citrinella Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Emberizidae Genre : Emberiza
Chargement...

  • 430
    observations

  • 47
    communes

  • 130
    observateurs

  • Première observation
    1981

  • Dernière observation
    2024
Amy Maxime - Audevard Aurélien - Balandras Gérard - Barthélemy Eric - Baverel Didier - Bessède Philippe - Birard Julien - Blanchon Thomas - Blasco André - Boissier Pierre - Bonfils Paul - Bouchara Thomas - Briand Olivier - Brook Shamgar - Brouillard Yohann - Buchkremer Florian - Bury Christian - Cabaret Valerie - Caucal Gabriel - Caucanas Gabriel - Chevallier Laurent - Cohez Damien - Corentin Yves - Corre Sylvère - Corsange Michèle - Crochet Pierre-andré - Crouzier Marc - Crouzier Pierre - Crégu Alexandre - Dagonet Thomas - Defos Du Rau Pierre - Delannoy Albert - Delvoye Geneviève - Dessolin Jean-luc - Dhermain Frank - Dioudonnat (†) Fabrice - Doniol-valcroze Paul - Dramard Jean-michel - Dubois Lydie Et Pascal - Dufour Paul - Durand Guy - Durret Cassandra - Encinas Lilian - Fauchille Louisianne - Ferlay Benjamin - Ferrière Jean-luc - Flitti Amine - Forestier Yvain - Foulquier Pierre - Franc Emmanuel - Fraysse Marion - Frenoux Jean-marie - Galewski Thomas - Garnault Edith Et Jean - Gasperini Maurice Annie - Geniez Philippe - Giffon Pierre - Gonod Aurore - Grosso Eric - Haag Christoph - Houzelle Patricia - Jacotot Gil - Jardin Jean-luc - Julien Gonin - Kabouche Benjamin - Kayser Yves - Lacouloumère Paul - Laluque Olivier - Laporte Olivier - Laurent Thierry - Lautier Alexandre - Le Bournot Mélanie - Le Calvez Aymeric - Le Nevé Arnaud - Legendre François - Lemoine Vincent - Louvel Thiery - Lpo Paca (archives) - Luisier Célestin - Luzy Lionel - Mansart Agnès Et Philippe (†) - Marchas Anaël - Matérac Jean-pierre - Miller Elvin - Misiek Pascal - Monchaux Geoffrey - Nougaret Jean-marie - Nussbaumer Raphaël - Olioso Georges - Palomares Vincent - Pappe Aude - Patmore Richard - Patroni Gilbert - Paumier Jean-marc - Pelissier Robert - Pellegrin Agnès - Piorunowski Sandrine - Ponthieux Yann - Pottiau Hubert - Rancilhac Loïs - Reglade Michel Antoine - Reisinger Olivier - Renoux André - Rey David - Reyt Sylvain - Rochas Pascal - Roguet Titouan - Roguet Véronique - Rouge Alain - Rowsome Joseph - Réglade Michel Antoine - Saino Calabretta Matteo - Sané Raphaël - Schmale Karsten - Schont Andre - Soldi Olivier - Thibault Marc - Touzé Hugo - Tranchand Bertrand - Van Der Yeught Alexandre - Veyrunes Frederic - Villalard Jean-marc - Viricel Gilles - Vuillermet Vincent - Waille Fne Aura Olivier - Weimer Robert - Wroza Stanislas - Wyss Andy - Zabardi Yves - Zucca Maxime

Informations espèce

Taille/poids :

Longueur totale : 16 à 17 cm. Poids : 26 à 29 g.

Diagnose :

Le mâle de cette espèce est bien reconnaissable à sa tête jaune depuis le crâne strié de brunâtre jusqu’à la gorge jaune unie en passant par les joues ornées d’un croissant brun. La poitrine rousse fait transition avec le ventre jaune strié de brun comme les flancs. Le dos est brun roux moucheté de brun sombre.La femelle est plus terne, bien plus striée de brun, notamment sur la gorge et la poitrine. Le jaune est partout moins intense. Les deux sexes possèdent un croupion roux étendu très caractéristique à l’envol. Le chant est une sorte de stridulation aiguë caractérisée par un decrescendo final un peu triste.

Détermination :

Simple. Facile sur photo.

Espèces proches :

Les difficultés concernent surtout les femelles qui ressemblent à celles d'autres bruants. Chez le Bruant zizi (Emberiza cirlus), le croupion est gris-olive ou gris-brun et la poitrine plus finement rayée d’un jaune bien plus délavé.

Période d’observation :

Toute l'année.

Biologie-éthologie :

De l’automne au début du printemps, l’espèce se nourrit essentiellement de graines, celles des céréales surtout, qu’elle recherche activement dans les chaumes, à proximité des haies, dans les marges herbeuses des champs. Du printemps à la fin de l’été, l’espèce devient insectivore avec un spectre très large incluant de nombreuses familles d’insectes. A l’approche de l’hiver, la population effectue un léger glissement vers le sud, quoiqu’en bien des régions, les reprises d’oiseaux bagués attestent d’une très faible dispersion.

Biogéographie et écologie :

Le Bruant jaune est largement répandu de l’Europe occidentale à l’Asie centrale, dans une zone comprise entre les parallèles 40° et 70° N. L’espèce recherche des paysages semi-ouverts formant une mosaïque de cultures, prairies, buissons et friches avec des bosquets, haies ou arbres épars.

Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Pas de synonymes pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles