Hespérie du Chiendent (L')

Thymelicus acteon (Rottemburg, 1775)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Hesperiidae Sous-Famille : Hesperiinae Tribu : Thymelicini Genre : Thymelicus
Chargement...

  • 969
    observations

  • 55
    communes

  • 71
    observateurs

  • Première observation
    2008

  • Dernière observation
    2024
Barataud Julien - Bareyre Thomas - Barrera Gael - Barthélemy Eric - Bastide Nicolas - Bellon Candy - Bianchi Micah - Blanchon Yoann - Blasco André - Boswarthick Ryan - Carrère Vincent - Cartalade Damien - Caucal Gabriel - Chanel Sorlin - Charbonneau Adrien - Cher Yannick - Chevallier Laurent - Cordier Marie-thérèse - Coste Manon - Crégu Alexandre - D'accunto Andrea - Darmuzey Thierry - Devaud Jean François - Druon Antonin - Duque Chloé - Falke Claude - Fiorentino Marion - Fouchard Marion - Gasperini Maurice Annie - Gayet Philippe - Georgeault Eric - Ginesy Bernard - Giraldi Jessica - Grimal François - Guerard Marie - Holtzmann Jost - Höhener Patrick - Jackson Christopher - Jaussaud Eve Et Marc - Johanet Aurélie - Jouvenez Gaëtan - Leblanc Olivier - Lecourtier Florent - Lemaire Guy - Lhuillier Robin - Louvel Thiery - Luzy Lionel - Magnier Matthias - March Dylan - Marchas Anaël - Martin Jossua - Mokuenko Nicolas - Mroczko Cédric - Nicolle Xavier - Olivier Jonquet - Patroni Gilbert - Pelissier Robert - Peronnet Nils - Pélissié Mathieu - Raimondi Enzo - Robin Cécile - Roguet Véronique - Roques Rémy - Roy Aloïs - Salvarelli Benjamin - Seguinel Louise - Thevenin Simon - Tolmos Gilbert - Torres Aurélie - Vallejo Livia - Weimer Robert

Informations espèce

Taille :

Les adultes mesurent 24 à 28 mm.

Diagnose :

Le plus petit des Hespéries oranges d'Europe. Tête massive et antennes largement séparées à la base. Dessus des ailes fauve obscur avec une ligne androconiale noire chez le mâle et des taches oranges sur l'aile antérieure chez la femelle. Absence de bordure noire sur le dessus des ailes. Dessous orangé sans taches claire.

Détermination :

L'adulte est relativement simple à reconnaître.

Espèces proches :

Confusion possible avec les autres espèces du genre Thymelicus qui possèdent une bordure noire sur le dessus des ailes.

Période d'€™observation :

L’adulte est visible de mai à août.

Biologie-éthologie :

L'Hespérie du chiendent réalise un cycle par an. Après une période de diapause dans un cocon ovale, la chenille commence à se nourrir des feuilles de graminées comme les Bromes, les Brachypodes, le Barbon velu ou les Calamagrostides. Les papillons butinent de préférence les Centaurées, les Cirses et les Scabieuses. Les mâles défendent leur territoire depuis un perchoir qu'ils quittent parfois pour effectuer un vol entre les graminées.

Biogéographie et écologie :

L'Hespérie du chiendent est présente de l'€™Europe centrale jusqu'au Maghreb et au proche-orient du niveau de la mer jusqu'à 1300 m. d'altitude. Elle privilègie les milieux ensoleillés et nécessite la présence d'herbes hautes en particulier en hiver et au printemps.

D'après :

Lafranchis, T., Jutzeler, D., Guilloson, J.-Y., Kan, P., Kan, B. 2015. La vie des papillons. Editions Diatheo. Montpellier. 751 pp.

Lafranchis, T. 2016. Papillons de France. Editions Diatheo. Montpellier. 351 pp.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Adopaea actaeon (Rottemburg, 1775) | Hesperia actaeon (Rottemburg, 1775) | Hesperia acteon (Rottemburg, 1775) | Papilio actaeon Fabricius, 1775 | Papilio acteon Rottemburg, 1775 | Thymelicus actaeon (Rottemburg, 1775) | Thymelicus acteon acteon (Rottemburg, 1775) | Thymelicus heydeni Plötz, 1884

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles