Mélitée des Centaurées (La)

Melitaea phoebe (Denis & Schiffermüller, 1775)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Nymphalidae Sous-Famille : Nymphalinae Tribu : Melitaeini Genre : Melitaea
Chargement...

  • 534
    observations

  • 70
    communes

  • 110
    observateurs

  • Première observation
    2000

  • Dernière observation
    2024
Adam René - Adrian Cathy - Amirat Jonathan - Balcon Erwan - Barthélemy Eric - Battais Magali - Bazatolle Thibaut - Bazin Nicolas - Beillieu Cécile - Bellon Candy - Bernier Christophe - Bianco Marie-antoinette - Blanchon Yoann - Blasco André - Boca François - Bodin Charlie - Boswarthick Ryan - Bourderionnet Guy - Briand Olivier - Brook Shamgar - Caborderie Lucie - Cagnasso Cyrille - Cambon Laurence - Carlet Charlotte - Carrayat Jean-jacques - Carré Michèle - Cartalade Damien - Charpin Magali - Cher Yannick - Cohendoz Stéphane - Contreras Quentin - Corentin Yves - Coste Manon - Coulet Bruno - Créau Yvon - D'accunto Andrea - Davignon Dimitri - De Montgolfier Matthieu - Debono-bracco Emy - Delorme (rognes) Christine - Domalain Jules - Dupuy Jeremy - Falke Claude - Fenerole Jean-michel - Fiorentino Marion - Fouchard Marion - Fouliard Douglas - Gasperini Maurice Annie - Gayet Philippe - Giffon Pierre - Giquel Quentin - Gres Jean-marie - Grimal François - Guenescheau Yvon - Guerard Marie - Haberer-fonters Séverine Et Bruno - Hallot Vincent - Hameau Olivier - Höhener Patrick - Jackson Christopher - Jacotot Gil - Jaubert Marie - Jaussaud Eve Et Marc - Johanet Aurélie - Jourdain Thibault - Lagarde Nicolas - Larguier Julie - Leblanc Olivier - Lecourtier Florent - Louvel Thiery - Magnier Matthias - Mainguy Gaell - March Dylan - Marie Jean Pierre - Martin Laura - Masvidal Angélique - Mathieu Suzanne - Mercier Paulin - Meyer Xavier - Michaud Séverine - Mollard Vincent - Morel Stéphanie - Mroczko Cédric - Mézenge François - Müller Emilie - Nicolle Xavier - Olivier Jonquet - Oms Hugo - Paumier Jean-marc - Pelissier Robert - Peronnet Nils - Pélissié Mathieu - Rochas Pascal - Rochotte Pauline - Roguet Titouan - Roguet Véronique - Ronne Charlotte - Rouschmeyer Laurent - Salvarelli Benjamin - Schwartz Timothée - Sicre Margaux - Sindt Aurore - Souret Luc - Tomei Nicolas - Torreilles Gerard - Toubert Jean - Vandaele Lou - Wauthier Morgane - Weimer Robert - Zorzi Aurélien

Informations espèce

Taille :

Adulte : 42 - 50 mm

Diagnose :

Papillon de couleur fauve orangé clair avec des rangées rouge orangé bordées de noir et des marges noires bien marquées sur le dessus. La lunule de l’espace 3 au bord de l’aile antérieure est nettement plus grande que les autres. Le dessous de l’aile postérieure est de couleur blanc crème avec des bandes rouge orangé et des grandes lunules noires à la marge. Au niveau de la bande submarginale le centre est de couleur orange vif et le bord de couleur orange pâle. La chenille est gris-noir ponctuée de petits points blancs avec des épines orangées à pointe blanche.

Détermination :

L'adulte est moyennement difficile à reconnaître.

Espèces proches :

Elle peut être confondue avec les autres Mélitées. Les couleurs et les motifs du dessous des ailes postérieures sont caractéristiques, en particulier la coloration de la bande submarginale. Sur le dessus l’absence de points noirs dans l’aire post-marginale est également un critère.

Période d’observation :

L’adulte est visible d’avril à septembre.

Biologie-éthologie :

La Mélitée des Centaurées réalise deux cycles par an sauf en altitude où une seule génération est possible. Les chenilles se nourrissent de feuilles de différentes espèces de Composées en particulier de Centaurées, de Chardons, de Scabieuses et de Cirses. La femelle pond une cinquantaine d’œufs de couleur jaune sur le revers des feuilles de la plante hôte.

Biogéographie et écologie :

La Mélitée des Centaurées est présente du sud-ouest de l’Europe jusqu’en Chine. D’affinité méridionale, elle est absente du nord de l’Europe. Elle privilégie les milieux bien ensoleillés et fleuris comme les pelouses sèches et les prairies. Elle vole du niveau de la mer jusqu’à 2°400 m d’altitude.

D’après

Bellmann, H. (trad. Luquet, G.), 2013. Quel est donc ce papillon ? Les guides Nathan. Paris. 449 p.

Doux Y., Gibeaux C., 2007. Les papillons de jour d’Île-de-France et de l’Oise. Biotope, Mèze. Muséum national d’Histoire naturelle, Paris. 288 p.

Lafranchis, T., Jutzeler, D., Guilloson, J.-Y., Kan, P., Kan, B. 2015. La vie des papillons. Editions Diatheo. Montpellier. 751 pp.

Lafranchis, T. 2016. Papillons de France. Editions Diatheo. Montpellier. 351 pp.
Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Argynnis phoebe (Denis & Schiffermüller, 1775) | Cinclidia phoebe (Denis & Schiffermüller, 1775) | Cinclidia phoebe corythallia (Esper, 1781) | Cinclidia phoebe phoebe (Denis & Schiffermüller, 1775) | Melitaea phoebe corythallia (Esper, 1781) | Melitaea phoebe occitanica Staudinger, 1871 | Melitaea phoebe phoebe (Denis & Schiffermüller, 1775) | Papilio corythallia Esper, 1781 | Papilio phoebe Denis & Schiffermüller, 1775

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles