Argus frêle (L')

Cupido minimus (Fuessly, 1775)

Classe : Hexapoda Ordre : Lepidoptera Famille : Lycaenidae Sous-Famille : Polyommatinae Tribu : Polyommatini Genre : Cupido
Chargement...

  • 145
    observations

  • 35
    communes

  • 62
    observateurs

  • Première observation
    2004

  • Dernière observation
    2023
Adrian Cathy - Anglaret Cedric - Barthélemy Eric - Bellon Candy - Berger Gérald - Bernier Christophe - Bianco Marie-antoinette - Blanchon Yoann - Blasco André - Bollengier Bart - Boswarthick Ryan - Bourdon Maëlle - Buissart Julien - Caborderie Lucie - Carlet Charlotte - Carrère Vincent - Cartalade Damien - Charbonneau Adrien - Cher Yannick - Contreras Quentin - Corentin Yves - Cougnenc Elise - Coulet Bruno - Cretin Sylvain - Darrey Sylvain - De Titta Alexandre - Delorme (rognes) Christine - Deschamps Romain - Dubuisson Candice - Ducos Élie - Durret Cassandra - Encinas Lilian - Falke Claude - Fouchard Marion - François - Giraldi Jessica - Girard Thomas - Guerard Marie - Höhener Patrick - Jackson Christopher - Larguier Julie - Laurence Frédéric - Lux Thomas - Magnier Matthias - Marie Jean Pierre - Martin Claire - Masvidal Angélique - Mesureux Marion - Meziere Sébastien - Mroczko Cédric - Nicolle Xavier - Olivier Jonquet - Ottevaere Sébastien - Roguet Véronique - Ronne Charlotte - Spaeth Estelle - Tomei Nicolas - Ton Louis - Vandaele Lou - Wauthier Morgane - Weimer Robert - Zorzi Aurélien

Informations espèce

Taille :

Adulte : 19 - 24 mm

Diagnose :

Papillon de très petite taille et de couleur brun foncé sur le dessus avec un semis d’écailles bleues chez le mâle. Le dessous est gris clair avec des écailles bleu clair à la base et une rangée de points noirs cerclés de blanc. Le point noir de l’espace 2 est décalé vers le centre. Il possède des franges blanches visibles des deux cotées. La chenille est blanchâtre avec un petite tête noire luisante.

Détermination :

L'adulte est moyennement difficile à reconnaitre.

Espèces proches :

Confusion possible avec Cupido osiris dont le dessus du mâle est bleu-violet et non brun.

Période d’observation :

L’adulte est visible de mi-avril à août selon les régions.

Biologie-éthologie :

En France, l’Argus frêle réalise un cycle par an. La chenille se nourrit des feuilles de différentes légumineuses sauvages. Il privilégie généralement l’Anthyllide vulnéraire mais se développe également sur les Astragales, les Coronilles, les Oxytropides ou les Baguenaudiers. On peut facilement les observer lorsqu’ils se regroupent par dizaines pour boire l’eau des flaques ou des suintements.

Biogéographie et écologie :

Cette espèce est présente d’Europe méridionale jusqu’en Mongolie. Elle privilégie les milieux bien ensoleillés comme les pelouses sèches et les prairies. En montagne, elle vole jusqu’à 2°600 m d’altitude.

D’après

Lafranchis, T., Jutzeler, D., Guilloson, J.-Y., Kan, P., Kan, B. 2015. La vie des papillons. Editions Diatheo. Montpellier. 751 pp.

Lafranchis, T. 2016. Papillons de France. Editions Diatheo. Montpellier. 351 pp.

Doux Y., Gibeaux C., 2007. Les papillons de jour d’Île-de-France et de l’Oise. Biotope, Mèze. Muséum national d’Histoire naturelle, Paris. 288 p.



Non renseigné pour le moment
Non renseigné pour le moment
Cupido carswelli Stempffer, 1927 | Cupido minima (Fuessly, 1775) | Cupido minimus alsoides (Gerhard, 1851) | Cupido minimus minimus (Fuessly, 1775) | Cupido minimus trinacriae Verity, 1919 | Lycaena alsus (Denis & Schiffermüller, 1775) | Lycaena alsus alsoides Gerhard, 1851 | Lycaena minima (Fuessly, 1775) | Lycaena minimus (Fuessly, 1775) | Papilio minimus Fuessly, 1775

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles